Bien atypique : toutes les particularités du loft

Qui ne rêve pas d’une grande pièce à vivre lumineux, où la cuisine, le salon et la salle à manger sont à proximité ? Un espace atypique avec des décorations à l’ancienne, mais modernisé avec des petits détails. Le loft est d’une grande tendance.

Définition d’un loft

Depuis quelques années, le loft est devenu une tendance. Par définition, un loft est une surface que l’on a utilisée à titre commercial ou industriel, et que l’on a ensuite transformé en surface habitable. Le loft est alors indéniablement classé de bien atypique. En effet, il n’est pas habituel d’avoir une habitation avec de très hauts plafonds, des piliers, qui font l’originalité du loft.

Mais, beaucoup d’entre nous interprètent autrement le mot loft. Certaines personnes habitant une maison ou un appartement comportant une grande pièce à vivre sans cloison pensent qu’ils habitent dans un loft. Mais bon, libre à chacun d’appeler son chez-soi comme il l’entende.

Caractéristiques d’un loft

Le loft, à la différence d’une habitation ordinaire a des caractéristiques assez originales. Bien que avant de devenir une surface habitable, la grande salle devenu loft est plein d’histoires, rien qu’en pensant aux gens qui y ont travaillé. Un endroit ayant servi d’atelier, d’entrepôt ou même d’usine. Un avantage du loft est son hauteur sous plafond, qui peut atteindre dans les 6 mètres et même plus. De ce fait, cette hauteur sous-plafond nous permettra même d’avoir une mezzanine, permettant d’avoir une surface habitable en plus. Une mezzanine qui pourrait être stylisée selon votre goût : moderne avec un garde corps en verre, ou plus industriel, avec des poutres IPN. Du fait que la grande salle ne dispose pas de mur porteur, les toitures et les planchers sont soutenus par des poteaux. Aujourd’hui, ces poteaux font partie intégrante de la décoration. Les murs sont peu ou pas du tout cloisonnés. Ce, pour avoir une grande pièce à vivre, où sont rassemblés la salle à manger, le salon ainsi que la cuisine. Pour ce qui est du sol, pensez à ne pas le refaire s’il est en excellent état. Sinon, opter pour de matériaux tels que le béton ou le parquet.

Quelles précautions devrait-on prendre ?

Pour pouvoir changer l’affectation de votre local, qui est à usage commercial par exemple en maison d’habitation, des autorisations d’urbanismes préalables sont nécessaires. Il en est de même pour les gros travaux. Le permis de construire est indéniablement nécessaire, quand il s’agit par exemple de modifier la structure de l’habitation. Pour des petits travaux, à savoir le non changement de la façade ou des structures porteuses, une déclaration préalable est suffisante.

Urbain et luxe : les atouts des hôtels particuliers
Maison de prestige : quand une piscine est un véritable atout