Estimer le prix de vente de votre bien suivant le marché, une étape primordiale

Vendre un bien immobilier

Le mot d’ordre pour la vente ou la revente de son bien immobilier est la : transparence. En effet, mieux vaux primer l’honnêteté, pour toute visite, car la loi encadre la vente des biens immobiliers vis-à-vis des vices cachés. En effet, l’esprit de la loi suppose qu’il faut protéger les acquéreurs, ignorants des vices et des défauts du bien mis à la vente.

Plusieurs documents doivent être un impératif aussi : ce sont ceux liés au Diagnostic de Performance Énergétique (DPE) et le Dossier de Diagnostic Technique (DDT)

Et le plus pour la rapidité de la vente se trouve être la visibilité, choisir des agents immobiliers ou une agence dynamique est donc la meilleure solution.

Une estimation nécessaire

Une estimation avec des experts notamment des agences immobilières ou un agent immobilier. En effet, mieux vaux connaitre les prix du marché. Faire appel à une agence immobilière pour une estimation ne signifie pas  faire appel à elle jusqu’à la fin du processus de vente.

Connaitre les prix du marché est bénéfique que ce soit pour le vendeur ou l’acquéreur. En effet, cela  évite au vendeur de vendre à un prix bas comparativement au prix sur le quartier, secteur ou région. De plus, si le prix proposé à la vente par le vendeur est trop haut par rapport au prix du marché, alors le bien risque de ne pas être vendu.  D’un autre côté, les acquéreurs  en généraux connaissent les prix pratiqués sur le marché car font une prospection avant de faire des visites. Ce qui fait que si le bien possède des caractéristiques spéciales, qui font que les prix au mètre carré du quartier ne lui sont pas applicables, avoir un document authentique l’attestant est mieux.

Estimer son bien immobilier avant la mise en vente est donc une condition préalable non obligatoire certes, mais nécessaire.

Optimisation de son bien immobilier

Les clients ont toujours été roi certes, mais dans l’ère actuelle, les futurs acquéreurs sont de plus en plus exigeants. En effet, si les maisons ne sont pas à leurs gouts, ils ne parviennent pas facilement à se projeter,  ce qui fait qu’ils n’achètent pas en général. En effet, de nos temps, avec l’avènement du home staging, il est facile de mettre les biens au gout des futurs acquéreurs pour un cout moindre ne dépassant pas les trois ou quatre pour cent de la valeur du bien hors frais de notaire.

Mais remarquons qu’optimisation ne signifie pas dissimulation.  Prévenir des défauts surtout ceux que l’on pourrait apparenter à un vice-caché est un impératif.

Quels sont les frais d’agence en ligne pour vendre son bien ?
Réaliser les diagnostics obligatoires lors d’une vente immobilière